Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

Les TSA

Il est indispensable de prendre en compte les aspects sensoriels lorsque l'on travaille avec des personnes atteintes de TSA (Troubles du Spectre Autistique). En effet, chacun des sens peut présenter une vingtaine de particularités sensorielles !

La plus évidente concerne l'hyposensibilité (manque de stimulations sensorielles, défaut de perception) et/ou l'hypersensibilité (trop-plein de stimuli sensoriels) que les personnes atteintes de TSA expérimentent malgré elles et essaient de contrôler au mieux.

Nous avons 7 sens :

LE TOUCHER

LA VUE

Sens tactile (toucher, douleur, température, pression).

LE GOÛT

Sens de la vision (faculté de voir).

LE VESTIBULAIRE

Sens gustatif (faculté de percevoir saveurs et substances).

L'OUÏE

Sens de l'équilibre (faculté de rester stable sans effort) .

L'ODORAT

Sens de l'audition (faculté d'entendre).

LA PROPRIOCEPTION

Sens olfactif (faculté de sentir odeurs et parfums).

Sens du ressenti du corps (muscles, articulations, tendons)

Que se passe-t-il lorsque la modulation sensorielle est parasitée ?

HYPO

  • fasciné par la lumière, les reflets, ce qui brille
  • remue les doigts ou un objet devant ses yeux
  • longe les murs ou les barrières, la périphérie
  • fixe intensément (objets, personnes)
  • passe sa main sur le contour des objets

HYPER

  • se couvre les yeux, cligne ou les ferme
  • regarde très souvent vers le bas
  • est effrayé par les flashs, la lumière vive
  • n'apprécie pas un environnement obscur
  • regarde/ramasse sans arrêt des particules 

 

HYPO

  • produit des bruits forts et rythmés
  • tape sur les objets ou les surfaces
  • aime les environnements bruyants
  • déchire et froisse le papier
  • aime les vibrations

HYPER

  • se bouche fréquemment les oreilles
  • n'aime pas qu'on lui coupe les cheveux
  • évite les bruits et environnement bruyants
  • émet des sons pour couvrir le bruit ambiant
  • a le sommeil très léger

 

HYPO

  • ne ressent pas, ou trop peu, la douleur
  • serre fort les autres, aime la pression
  • se met dans des coins exigus, confinés
  • aime les vêtements serrés
  • aime les jeux brutaux, de lutte, de chute

HYPER

  • ne supporte pas d'être touché
  • ne supporte pas les nouveaux habits
  • ne veut pas porter de chaussures
  • n'aime pas se salir
  • réagit fort à la douleur et à la température

 

HYPO

  • lèche les objets
  • met tout à la bouche
  • a un pica (mange ce qui n'est pas comestible)
  • mange les aliments mélangés (doux/acide)
  • régurgite car mange trop

HYPER

  • mange peu
  • est extrêmement sélectif
  • goûte les aliments du bout de la langue
  • a des haut-le-coeur, vomit facilement
  • a un appétit insatiable pour certains aliments

 

HYPO

  • se flaire les aisselles, les orifices
  • sent les objets et les personnes
  • recherche les odeurs fortes (transpiration...)
  • joue avec ses selles et les étale

HYPER

  • évite les odeurs (parfum, café, cigarette...)
  • veut garder les mêmes vêtements
  • a des difficultés d'hygiène
  • difficultés d'acquisition de la propreté

 

HYPO

  • est en mouvement perpétuel
  • aime les manèges et les balançoires
  • tournoie sur lui-même, court en cercle
  • se cogne, trébuche souvent, voire tombe
  • se balance d'avant en arrière

HYPER

  • est effrayé par les manèges, les balançoires
  • est mal à l'aise sur des surfaces irrégulières
  • n'aime pas avoir la tête en bas
  • est anxieux lorsque ses pieds quittent le sol
  • a le mal des transports

 

HYPO

  • présente un faible tonus musculaire
  • ne ressent pas les sensations internes (faim)
  • apparaît mou, s'appuie sur les meubles/gens
  • se balance d'avant en arrière

HYPER

  • place son corps dans d'étranges postures
  • a des difficultés à manier de petits objets
  • tourne tout son corps pour regarder quelque chose

Cette liste n'est pas exhaustive, ce ne sont que des exemples et chaque enfant peut présenter un ou plusieurs de ces comportements. Il est également tout à fait possible de constater une alternance d'hyposensibilité et d'hypersensibilité pour le même sens, selon le moment, l'environnement et le type de stimulus perçu par l'enfant.

Attention, ce n'est pas parce qu'une personne présente des dysfonctionnements sensoriels ou certaines particularités sensorielles évoquées ci-dessus qu'il est automatiquement autiste !

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus