Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

Les TSA

Quelles sont les différentes prises en charge de l'enfant porteur de TSA ?

Il existe actuellement 2 types de prises en charge : développementale et comportementale .

L'approche développementale

"Les interventions développementales sont basées sur l'utilisation des intérêts et des motivations naturelles de l'enfant pour rétablir le développement de la communication avec et en relation avec les autres" (HAS p.48).

Exemples de méthodes développementales :

  • TED : Thérapie d'Echange et Développement
  • 3i Interactive, Individuelle, Intensive
  • PDI : Programme de Développement par l'Imitation
  • Son-Rise Program

L'approche comportementale

Les interventions comportementales "consistent à analyser les comportements pour comprendre les lois par lesquelles l'environnement les influence, puis à développer des stratégies pour les changer. Les matériaux pédagogiques sont choisis par l'adulte qui prend l'initiative des interactions pendant les séances" (HAS p.47).

Exemples de méthodes comportementales :

  • ABA (Applied Behavior Analysis) 
  • ESDM (Early Start Denver Model)
  • TEACCH (Treatment and Education of Autistic and related Communication handicapped CHildren)

Quelle est la différence entre ces deux approches ?

L'approche développementale part du principe qu'il faut se baser sur le niveau de développement de l'enfant pour interagir avec lui. Donc si par exemple il a 7 ans d'âge réel mais des outils de développement d'un petit de 12 mois, il faut mettre à sa disposition des jeux d'enfants de 12 mois afin de l'aider à reprendre son développement qui a été entravé. L'idée est également de partir des intérêts, de l'envie de l'enfant pour interagir.

L'approche comportementale estime que l'on ne peut réunir l'ensemble des conditions correspondant au niveau de développement de l'enfant, et emploie donc des jeux correspondant à l'âge réel de l'enfant, en espérant agir sur les émergences qu'il présente. Par ailleurs, c'est l'adulte qui impose les jeux et apprentissages, même si les méthodes actuelles tendent à rejoindre l'approche développementale pour suivre davantage les intérêts de l'enfant.

Quel est l'objectif d'une prise en charge ?

Toute prise en charge, peu importe la méthode choisie, devrait permettre à l'enfant de mieux comprendre le monde, d'apprivoiser ses émotions, de pouvoir interagir avec autrui, afin qu'il soit heureux de vivre et que le handicap ne soit plus un obstacle à son bien-être.

Comment choisir sa prise en charge ?

Il faut tout d'abord que la prise en charge réponde aux recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS). Renseignez-vous sur les différentes méthodes, demandez plusieurs avis, et choisissez celle qui semblera le mieux convenir à votre enfant et à votre famille. Ceci étant dit, rien ne vous empêche d'en changer si finalement la méthode ne vous convient pas.

Actuellement, les méthodes ne réussissent pas à s'entendre et chacune défend son territoire, ce qui ne vous facilite pas la tâche ! Ebullescence estime qu'il y a du positif dans chaque méthode, et que certaines fonctionneront mieux que d'autres au regard du degré des troubles autistiques, du niveau de développement, des capacités et des centres d'intérêt de l'enfant.

"Guérit-on" de l'autisme ?

A l'heure actuelle, il n'existe aucun traitement permettant de "guérir" de l'autisme. L'ocytocine et les diurétiques ont montré des résultats prometteurs dans l'amélioration des troubles mais restent encore à étudier. Les prises en charge actuelles permettent toutefois une amélioration dans le comportement de l'enfant, et dans sa relation au monde. Parfois même, certaines personnes autistes affirment être "sorties" de l'autisme dans le sens où elles ne répondent plus à la triade autistique et ont encore seulement quelques légers traits d'autisme.

Le courant appelé "neurodiversité" considère que l'on n'a pas à "guérir" de l'autisme puisque ce handicap serait en fait simplement un autre type d'intelligence.

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus